Mardi 2 février – Wicca : Imbolc Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . Imbolc est l’un des quatre sabbats majeurs de l’année celtique. Étymologiquement, la signification du mot « Imbolc » n’est pas assurée, mais on réfère généralem Imbolc est l’un des quatre sabbats majeurs de l’année celtique. Étymologiquement, la signification du mot « Imbolc » n’est pas assurée, mais on réfère généralem Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Mardi 2 février – Wicca : Imbolc

Mardi 2 février – Wicca : Imbolc

MoutonsImbolc est l’un des quatre sabbats majeurs de l’année celtique. Étymologiquement, la signification du mot « Imbolc » n’est pas assurée, mais on réfère généralement à des notions de fécondité : un sac gonflé, un ventre plein, la lactation des brebis. En effet, cette fête marque le début du printemps et célèbre donc tout ce qui s’y rapporte : la lumière, la prospérité, la fertilité. Ce sont les mêmes thèmes que l’on retrouve dans les Lupercales romaines du 15 février, dans la fête de sainte Brigitte de Kildare et dans la Chandeleur chrétienne.

Au cœur de la célébration d’Imbolc se trouve Brigid, la déesse celte de la poésie, de l’inspiration, du feu, de l’artisanat et de la fécondité. De nombreux feux sont d’ailleurs allumés, comme pour appeler le soleil à

Une croix de sainte Brigitte

Une croix de sainte Brigitte

allonger les jours. Le dieu qui a été mis au monde au solstice d’hiver par la déesse est encore un enfant, qui grandit lentement mais sûrement. Parmi les coutumes d’Imbolc, notons le ménage de printemps à réaliser avant la fête, la fabrication de poupées et de croix particulières (les croix de sainte Brigitte) à l’aide de jonc ou de paille, l’allumage d’un nouveau feu dans le foyer des maisons, ainsi que de chandelles.

Les mets d’Imbolc contiennent généralement des aliments rappelant le printemps et le renouveau de la vie, comme des graines et des produits laitiers.

Références

Ap, Akasha. [S. d.]. « Imbolc ». The Celtic Connection. En ligne. [http://wicca.com/celtic/akasha/imbolclore.htm]. Consulté le 17 janvier 2015.

BBC. 2006. « Imbolc ». BBC – Religions. En ligne. [http://www.bbc.co.uk/religion/religions/paganism/holydays/imbolc.shtml]. Consulté le 17 janvier 2015.

Coifi. [S. d.]. « Deeper Into Imbolc ». The Order of Bards, Ovates and Druids. En ligne. [http://www.druidry.org/druid-way/teaching-and-practice/druid-festivals/imbolc/deeper-imbolc]. Consulté le 17 janvier 2015.

Markale, Jean. 1983. « Les fêtes ». Le christianisme celtique et ses survivances populaires : 191-195. Paris : Éditions IMAGO.

Wigington, Patti. [S. d.]. « History of Imbolc ». About.com. En ligne. [http://paganwiccan.about.com/od/imbolcfebruary2/p/Imbolc_History.htm]. Consulté le 17 janvier 2015.

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 121

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page