Jeudi 24 au samedi 26 septembre – Islam : Aïd al-Adha Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . Du troisième au cinquième jour du hajj, le pèlerinage à La Mecque, les musulmans du monde entier célèbrent la fête du sacrifice : Aïd al-Adha. En effet, ce ne s Du troisième au cinquième jour du hajj, le pèlerinage à La Mecque, les musulmans du monde entier célèbrent la fête du sacrifice : Aïd al-Adha. En effet, ce ne s Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Jeudi 24 au samedi 26 septembre – Islam : Aïd al-Adha

Jeudi 24 au samedi 26 septembre – Islam : Aïd al-Adha

Du troisième au cinquième jour du hajj, le pèlerinage à La Mecque, les musulmans du monde entier célèbrent la fête du sacrifice : Aïd al-Adha. En effet, ce ne sont pas que les pèlerins présents en Arabie Saoudite qui soulignent cette fête, mais bien toute la communauté musulmane. Il s’agit de l’une des fêtes les plus importantes de l’islam.

Aid al-AdhaLes pèlerins qui ont la chance d’être sur place se rendent à l’endroit où Ibrahim (Abraham) aurait mené son fils Isma’il (Ismaël) pour le sacrifier, comme lui avait demandé Dieu. (La tradition musulmane soutient en effet que c’est Ismaël qui devait être sacrifié, alors que les traditions juives et chrétiennes parlent plutôt d’Isaac.) À cet endroit, les pèlerins se servent des pierres ramassées le jour précédent pour lapider des stèles qui représentent les tentations de Satan. Comme le fils d’Abraham a été remplacé par un bélier avant le sacrifice, les musulmans sacrifient aussi un animal, généralement un mouton, pour commémorer la soumission d’Abraham à la volonté de Dieu. Ces sacrifices ont lieu selon les règles d’abattage rituelles, et sont réalisés ou commandés par les familles musulmanes partout à travers le monde. La dépouille est ensuite séparée en trois parties : la première est consommée par la famille et ses proches, la deuxième est donnée à des amis et la troisième aux personnes dans le besoin. On met ainsi l’accent sur le partage. Un don monétaire doit d’ailleurs être fait lors de l’Aïd pour aider les plus pauvres à célébrer la fête.

Lors de l’Aïd al-Adha, les musulmans qui ne sont pas en pèlerinage se rendent à la mosquée le matin dans leurs plus beaux atours, et remercient Dieu pour ses bienfaits. L’obéissance à Dieu et la volonté de sacrifice sont au cœur de cette fête. Il s’agit également d’une occasion pour visiter famille et amis.

 

Références

BBC. 2014. « Eid-ul-Adha. 04 October 2014 ». BBC – Schools. En ligne. [http://www.bbc.co.uk/schools/religion/islam/eid_haj.shtml]. Consulté le 29 septembre 2014.

Huda. [S. d.]. « Eid al-Adha. Meaning of “The Festival of Sacrifice” ». About.com. En ligne. [http://islam.about.com/od/hajj/a/adha.htm]. Consulté le 29 septembre 2014.

 

 

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 119

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page