Jeudi 5 mai – Christianisme : Ascension Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . Quarante jours après la résurrection du Christ à Pâques, les chrétiens célèbrent l’Ascension de Jésus au ciel. C’est donc la fin de sa présence physique sur Ter Quarante jours après la résurrection du Christ à Pâques, les chrétiens célèbrent l’Ascension de Jésus au ciel. C’est donc la fin de sa présence physique sur Ter Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Jeudi 5 mai – Christianisme : Ascension

Jeudi 5 mai – Christianisme : Ascension

AscensionQuarante jours après la résurrection du Christ à Pâques, les chrétiens célèbrent l’Ascension de Jésus au ciel. C’est donc la fin de sa présence physique sur Terre. En effet, Jésus aurait été élevé aux cieux sous les yeux de ses disciples, après leur avoir annoncé la venue prochaine de l’Esprit Saint. Cette ascension est racontée dans les Actes des Apôtres : « À ces mots, sous leurs yeux, il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs regards. Comme ils fixaient encore le ciel où Jésus s’en allait, voici que deux hommes en vêtements blancs se trouvèrent à leur côté et leur dirent : “Gens de Galilée, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel? Ce Jésus qui vous a été enlevé pour le ciel viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel.” » (Ac 1, 9-11).

 

 

Références

Chrétiens aujourd’hui. [S. d.]. « Vivre la fête de l’Ascension ». Chrétiens aujourd’hui. En ligne. [http://www.chretiensaujourdhui.com/vivre-les-fetes/ascension/]. Consulté le 26 mai 2014.

Nieuviarts, Jacques. 2014. « Qu’est-ce que l’Ascension? ». Croire. En ligne. [http://www.croire.com/Definitions/Fetes-religieuses/Ascension/Qu-est-ce-que-l-Ascension]. Consulté le 26 mai 2014.

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 121

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page