Jeudi 5 mai – Judaïsme : Yom HaShoah Ve-Hagevurah Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . Le 27 du mois hébraïque de nissan, les Juifs commémorent le Jour de l’Holocauste et de l’héroïsme. Alors que les autres communautés ne commémorent généralement Le 27 du mois hébraïque de nissan, les Juifs commémorent le Jour de l’Holocauste et de l’héroïsme. Alors que les autres communautés ne commémorent généralement Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Jeudi 5 mai – Judaïsme : Yom HaShoah Ve-Hagevurah

Jeudi 5 mai – Judaïsme : Yom HaShoah Ve-Hagevurah

256px-Yom_Hashoah_candleLe 27 du mois hébraïque de nissan, les Juifs commémorent le Jour de l’Holocauste et de l’héroïsme. Alors que les autres communautés ne commémorent généralement que le génocide, le Knesset (le parlement israélien) a décidé en 1951 de ne pas se concentrer que sur les martyres des camps de la mort. Cette décision fait suite aux résultats de sondages qui indiquaient que les jeunes juifs avaient tendance à percevoir les victimes des nazis comme des moutons qui s’étaient laissés traîner à l’abattoir. Ainsi, on mit davantage l’accent sur la résistance juive, s’illustrant par le soulèvement du ghetto de Varsovie (1943), la guerre contre les nazis, les révoltes dans les camps de concentration (Treblinka, par exemple).

Sur le territoire d’Israël, dont les drapeaux sont mis en berne, il y a des lectures publiques des noms des victimes de la Shoah, des récitations de prières. Et pendant deux minutes, au son d’une sirène, tout le pays s’immobilise dans un recueillement : les voitures s’arrêtent, les passagers descendent des autobus, les piétons se mettent au garde-à-vous. Six torches sont allumées par six survivants de la Shoah, en souvenir des six millions de Juifs exterminés lors de la Seconde Guerre mondiale.

Il va sans dire qu’à Yom HaShoah, les établissements de loisirs sont fermés, les médias ne parlent que de l’Holocauste, aucune publicité n’est diffusée. Les écoles en profitent pour inviter des survivants des camps, rappeler cette période sombre de l’histoire et organiser quelques cérémonies. Les écoliers s’habillent généralement en blanc et bleu, couleurs du drapeau d’Israël.

 

Références

Falcon, Ted, David Blatner, Josy Eisenberg. 2008. Le judaïsme pour les nuls : 305. Paris : First Éditions.

My Jewish Learning. [S. d.]. « Yom HaShoah : Holocaust Memorial Day ». My Jewish Learning. En ligne. [http://www.myjewishlearning.com/holidays/Jewish_Holidays/ Modern_Holidays/Yom_Hashoah.shtml]. Consulté le 28 avril 2014.

Shainker, Barry. [S. d.]. « Yom HaShoah (Holocaust and Heroism Remembrance Day) ». Reform Judaism. En ligne. [http://www.reformjudaism.org/yom-hashoah-holocaust-and-heroism-remembrance-day]. Consulté le 28 avril 2014.

 

 

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 121

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page