Discrimination des immigrants au travail Reviewed by Monsdeorum on . La discrimination que les immigrants et les immigrantes sont victime au travail est de plus en plus documentée au Québec. Prenons en exemple l’étude de Paul Eid La discrimination que les immigrants et les immigrantes sont victime au travail est de plus en plus documentée au Québec. Prenons en exemple l’étude de Paul Eid Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » La religio-sphère » Discrimination des immigrants au travail

Discrimination des immigrants au travail

La discrimination que les immigrants et les immigrantes sont victime au travail est de plus en plus documentée au Québec. Prenons en exemple l’étude de Paul Eid, dont les résultats ont été publiés dans la revue Recherches sociographiques en 2012. On y découvre que plus de 580 paires de curriculum vitae fictifs ont été envoyées afin de postuler à de véritables offres d’emplois sur l’île de Montréal, au Québec. Les résultats sont alarmants : les candidatures de gens avec des noms à sonorité arabe et africaine ont moins de chance d’être contactées en entrevue que les candidatures à nom à sonorité occidentale. Cette discrimination est systémique et la plupart du temps inconsciente.

Toutefois, on n’oublie souvent que les individus pour qui la discrimination à la première étape du processus de recrutement est bel et bien vécue et ressentie très négativement.

La vidéo suivante, de Mohammed Belhaj, offre de mettre des visages et surtout des mots sur l’expérience qu’ont les immigrants provenant du Moyen-Orient ou du nord de l’Afrique, dont la plupart sont de confession musulmane. Le sentiment d’échec a d’énormes répercussions à la fois économique, mais aussi psychologique sur les personnes concernées. Ce reportage permet de prendre conscience de la chose et de réfléchir à nos attitudes stéréotypées dans le milieu du travail.

Source: ONF.



A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 395

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page