Lundi 9 au vendredi 13 octobre – Hindouisme, sikhisme, jaïnisme : Deepavali / Divali Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . Alors qu’à Dasara, les hindous célébraient la victoire du dieu Rāma sur le démon Ravana, le festival de Deepavali marque son retour dans la ville d’Ayodhya. Les Alors qu’à Dasara, les hindous célébraient la victoire du dieu Rāma sur le démon Ravana, le festival de Deepavali marque son retour dans la ville d’Ayodhya. Les Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Lundi 9 au vendredi 13 octobre – Hindouisme, sikhisme, jaïnisme : Deepavali / Divali

Lundi 9 au vendredi 13 octobre – Hindouisme, sikhisme, jaïnisme : Deepavali / Divali

Alors qu’à Dasara, les hindous célébraient la victoire du dieu Rāma sur le démon Ravana, le festival de Deepavali marque son retour dans la ville d’Ayodhya. Les habitants avaient alors allumé des lampes au long de son chemin, pour l’accueillir. Ainsi, Deepavali est la fête des lumières : des milliers de petites lampes sont allumées et on lance des feux d’artifice.

Un rangoli de Divali | Photo : Subharnab Majumdar

Un rangoli de Divali | Photo : Subharnab Majumdar

En plus de souligner cet épisode mythique, Deepavali est la célébration du mariage de Vishnu, dieu de la préservation, à Lakshmi, déesse de la richesse et de la prospérité. Cette dernière est au cœur du festival, en compagnie du dieu Ganesh. En effet, le troisième des cinq jours que dure Deepavali est le plus important, et c’est celui qui est dédié à Lakshmi (mais on lui associe souvent Ganesh). C’est celui qui est traditionnellement appelé Divali, mais l’ensemble du festival prend parfois ce nom. Au lendemain de cette journée, le calendrier du nord de l’Inde change d’année, ce qui n’est pas le cas dans l’Inde du Sud.

L’ensemble de Deepavali est joyeux. Les enfants aiment bien cette fête, puisqu’on y mange des sucreries, on lance des feux d’artifice et on porte de nouveaux vêtements. Plusieurs festins sont aussi tenus pendant le festival, particulièrement le premier jour. La tradition veut également que l’on joue aux dés, puisque la déesse Parvati y aurait joué avec son mari Shiva lors de Divali. L’imiter assurerait la prospérité pour l’année à venir.

De plus, l’avant des maisons est décoré avec des rangoli, dessins colorés faits au sol avec de la farine de riz, signes d’hospitalité. Les hindous croient en effet que la déesse Lakshmi vient visiter les maisons pendant Divali. D’ailleurs, l’une des explications pour les nombreuses lampes allumées lors de cette fête est qu’elles servent à aider Lakshmi à trouver son chemin.

Divali au Temple d'or d'Amritsar | Photo : Gurumustuk Singh

Divali au Temple d’or d’Amritsar | Photo : Gurumustuk Singh

Les hindous ne sont pas les seuls à fêter Divali. En effet, cette fête est populaire dans toute l’Inde et dans la diaspora indienne du monde entier. Les sikhs et les jaïns y accordent également une signification particulière.

Pour les sikhs, Divali est à la fois un symbole de la victoire de la justice sur l’injustice et une commémoration de la libération du Guru Hargobind, sixième gourou du sikhisme. Ce dernier était tenu prisonnier par l’empereur Jahangir, avec 52 princes, en 1619. Lorsqu’il fut libéré, les gens auraient allumé des lampes sur son chemin vers Amritsar, le Temple d’or.

Quant aux jaïns, Divali est pour eux le jour où Mahāvīra, le dernier des grands maîtres jaïns, aurait atteint le nirvana, en 527 av. J-C.

Références

[S. a.]. [S. d.]. « Deepavali ». Deepavali 2014. En ligne. [http://www.deepavali.net/]. Consulté le 20 octobre 2014.

[S. a.]. [S. d.]. « History of Diwali ». I Love India – Festivals. En ligne. [http://festivals.iloveindia.com/diwali/history-of-diwali.html]. Consulté le 20 octobre 2014.

BBC. 2010. « Diwali ». BBC – Religions. En ligne. [http://www.bbc.co.uk/religion/religions/hinduism/holydays/diwali.shtml]. Consulté le 20 octobre 2014.

BBC. 2011. « Jainism. Holy Days ». BBC – Religions. En ligne. [http://www.bbc.co.uk/religion/religions/jainism/holydays/holydays.shtml]. Consulté le 20 octobre 2014.

Das, Subhamoy. [S. d.]. « Diwali : Festival of Lights ». About.com. En ligne. [http://hinduism.about.com/od/diwalifestivaloflights/a/diwali.htm]. Consulté le 20 octobre 2014.

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 121

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page