Dimanche 24 janvier – Bouddhisme : Nouvel an mahāyāna Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . Dans le bouddhisme mahāyāna (ou du Grand Véhicule), le nouvel an a lieu lors de la première pleine lune de janvier. Toutefois, les coutumes de chaque pays ou tr Dans le bouddhisme mahāyāna (ou du Grand Véhicule), le nouvel an a lieu lors de la première pleine lune de janvier. Toutefois, les coutumes de chaque pays ou tr Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Dimanche 24 janvier – Bouddhisme : Nouvel an mahāyāna

Dimanche 24 janvier – Bouddhisme : Nouvel an mahāyāna

BuddhaShakyamuniDans le bouddhisme mahāyāna (ou du Grand Véhicule), le nouvel an a lieu lors de la première pleine lune de janvier. Toutefois, les coutumes de chaque pays ou tradition influence grandement la date de la célébration. Par exemple, dans le bouddhisme japonais, le nouvel an est le 1er janvier, alors que le bouddhisme tibétain fête ce qui s’appelle Losar en février. D’autres communautés suivent le calendrier chinois.

Dans tous les cas, il s’agit d’un moment idéal pour visiter un temple, faire des offrandes et des dons aux pauvres ou aux moines, ainsi que pour méditer.

Références

Buddha Dharma Education Association. [S. d.]. « Festivals and Special Days ». BuddhaNet. En ligne. [http://www.buddhanet.net/festival.htm]. Consulté le 1er janvier 2015.

Tucci, Giuseppe, Joseph M. Kitagawa et Frank E. Reynolds. [S. d.]. « Buddhism ». Encyclopædia Britannica. En ligne. [http://www.britannica.com/EBchecked/topic/83184/Buddhism/68758/Vassa]. Consulté le 1er janvier 2015.

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 121

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page