Islande : La communauté ásatrúar de Reykjavík, cible de propos haineux Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . La communauté ásatrúar de Reykjavík, qui a beaucoup attiré l’attention dans les derniers mois par l’annonce de la construction d’un nouveau temple, a récemment La communauté ásatrúar de Reykjavík, qui a beaucoup attiré l’attention dans les derniers mois par l’annonce de la construction d’un nouveau temple, a récemment Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Islande : La communauté ásatrúar de Reykjavík, cible de propos haineux

Islande : La communauté ásatrúar de Reykjavík, cible de propos haineux

La communauté ásatrúar de Reykjavík, qui a beaucoup attiré l’attention dans les derniers mois par l’annonce de la construction d’un nouveau temple, a récemment été la cible de courrier haineux provenant d’autres communautés néo-païennes à travers le monde. La grande ouverture d’esprit de la communauté islandaise, qui s’est entre autres prononcée en faveur du mariage pour les couples homosexuels, a attiré les foudres de ces autres groupes, qui souhaitent « corriger » les « mauvais travers » de l’Ásatrúarfélagið.

En réaction à ces propos négatifs, une grosse vague de soutien est arrivée de toute part pour le groupe néo-païen islandais, dont le grand prêtre, Hilmar Örn Hilmarsson, s’est dit très touché.

Hilmar Örn Hilmarsson, grand prêtre de la communauté ásatrúar de Reykjavík | Photo : Stefán Karlsson

Hilmar Örn Hilmarsson, grand prêtre de la communauté ásatrúar de Reykjavík | Photo : Stefán Karlsson

Source : The Iceland Magazine (2e article)

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 120

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page