Dimanche 14 septembre – Christianisme : Fête de la Croix glorieuse Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . La Croix est le symbole de la victoire du bien sur le mal, sur la mort, sur le péché. Il s’agit d’un signe de salut, rappelant la résurrection. La Croix est aus La Croix est le symbole de la victoire du bien sur le mal, sur la mort, sur le péché. Il s’agit d’un signe de salut, rappelant la résurrection. La Croix est aus Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Dimanche 14 septembre – Christianisme : Fête de la Croix glorieuse

Dimanche 14 septembre – Christianisme : Fête de la Croix glorieuse

croixLa Croix est le symbole de la victoire du bien sur le mal, sur la mort, sur le péché. Il s’agit d’un signe de salut, rappelant la résurrection. La Croix est aussi, pour les chrétiens, un rappel de l’amour de Dieu, qui sacrifia son fils unique pour l’amour des hommes.

La fête de la Croix glorieuse est donc une occasion pour remercier Dieu de ce don, pour se réjouir de la victoire du Christ et pour réfléchir aux mystères qu’impliquent la mort et la résurrection de Jésus.

Elle est célébrée depuis le IVe siècle, alors que l’empereur romain Constantin se convertit au christianisme et que la basilique du Saint-Sépulcre fut construite sur les lieux supposés de la mort du Christ. Cette église fut dédicacée le 14 septembre 335.

 

Basilique du Saint-Sépulcre, Jérusalem

Basilique du Saint-Sépulcre, Jérusalem

Références

[S. a.]. [S. d.]. « Croix glorieuse ». Croire. Questions de vie, questions de foi. En ligne. [http://www.croire.com/Definitions/Fetes-religieuses/Croix-glorieuse]. Consulté le 7 septembre 2014.

Furnon, Jean-Marc. [S. d.]. « Fête de la Croix glorieuse ». Église Saint-Ignace. En ligne. [http://www.stignace.net/homelies/stecroixb.htm]. Consulté le 7 septembre 2014.

Service national de pastorale liturgique et sacramentelle. [S. d.]. « Fête de la Croix glorieuse ». Portail de la liturgie catholique. En ligne. [http://www.liturgiecatholique.fr/La-croix-glorieuse-le-14-septembre.html]. Consulté le 7 septembre 2014.

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 120

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page