Vendredi 23 octobre – Islam : Ashura Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . Ashura est un jour de jeûne dans l’islam. « Ashura » veut dire dix, car le jeûne se tient lors du dixième jour du mois de Muharram. Les musulmans sunnites commé Ashura est un jour de jeûne dans l’islam. « Ashura » veut dire dix, car le jeûne se tient lors du dixième jour du mois de Muharram. Les musulmans sunnites commé Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Vendredi 23 octobre – Islam : Ashura

Vendredi 23 octobre – Islam : Ashura

Ashura_in_Bahrain_44Ashura est un jour de jeûne dans l’islam. « Ashura » veut dire dix, car le jeûne se tient lors du dixième jour du mois de Muharram. Les musulmans sunnites commémorent le jour où Noé est descendu de son arche et celui où Moïse est sorti d’Égypte avec le peuple hébreu. Il s’agit pour eux d’un jeûne volontaire (non obligatoire) de relativement faible importance.

Par contre, pour les musulmans chiites (qui représentent environ 15% des musulmans dans le monde), il s’agit d’une journée de deuil et un rappel du martyr de Hussein, petit-fils du prophète Muhammad, mort en 680 (61 de l’Hégire).

Une représentation de la mort de Hussein

Une représentation de la mort de Hussein

La mort de Hussein est un événement très important dans l’islam, puisqu’il marque le schisme entre les sunnites et les chiites. En effet, ces derniers étaient les partisans d’Ali, beau-fils de Muhammad et quatrième calife (successeur du prophète). Ils soutiennent que le califat revenait de droit à la famille du prophète. Or, Ali a été tué en 661 et c’est Mu’āwiya, son opposant, qui est devenu calife. À la mort de Mu’āwiya, son fils Yazīd lui a succédé, ce qu’a contesté Hussein (fils d’Ali) et ce pourquoi il a combattu. En effet, Hussein et 72 autres « partisans d’Ali » ont péri dans la bataille de Karbala (Iraq actuel), au 10e jour du mois de Muharram 680.

Ce martyr est donc remémoré par des rituels, dont certains spectaculaires. En effet, certains musulmans chiites choisissent de se frapper ou de se flageller, parfois jusqu’au sang, en souvenir de Hussein et en dénonciation de l’injustice et de l’oppression. Hommes et femmes s’habillent de noir et marchent dans les rues, au son des tambours. Plusieurs chiites réalisent aussi un pèlerinage sur la tombe de Hussein, à Karbala.

Références

[S. a.]. [S. d.]. « What is Ashura? ». Religion Facts. En ligne. [http://www.religionfacts.com/islam/holidays/ashura.htm]. Consulté le 2 novembre 2014.

As-Sunnah Foundation of America. [S. d.]. « The Historical Significance of ‛Ashura ». Sunnah.org. En ligne. [http://www.sunnah.org/ibadaat/fasting/ashura.htm]. Consulté le 2 novembre 2014.

BBC. 2011. « What is Ashura? ». BBC News. En ligne. [http://www.bbc.com/news/world-middle-east-16047713]. Consulté le 2 novembre 2014.

Pew Research Center. 2009. « Mapping the Global Muslim Population ». Pew Research – Religion & Public Life Project. En ligne. [http://www.pewforum.org/2009/10/07/mapping-the-global-muslim-population/]. Consulté le 2 novembre 2014.

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 121

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page