Mardi 19 juillet – Bouddhisme : Asalha Puja Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . [caption id="attachment_1835" align="alignleft" width="300"] La roue de la loi entre des gazelles symbolise le premier sermon du Bouddha, au Parc des Gazelles ( [caption id="attachment_1835" align="alignleft" width="300"] La roue de la loi entre des gazelles symbolise le premier sermon du Bouddha, au Parc des Gazelles ( Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Mardi 19 juillet – Bouddhisme : Asalha Puja

Mardi 19 juillet – Bouddhisme : Asalha Puja

Roue du dharma

La roue de la loi entre des gazelles symbolise le premier sermon du Bouddha, au Parc des Gazelles (Sarnath).

Asalha Puja est la commémoration du premier discours du Bouddha. C’est une importante fête du bouddhisme theravāda, pendant laquelle on fait des offrandes dans les temples et on lit des sūtras. Elle a lieu lors de la pleine lune du huitième mois lunaire, qui devrait tomber le 19 juillet cette année.

Après avoir pratiqué une dure ascèse durant six ans et frôlé la mort, Siddhārta Gautama choisit la « voie du milieu » et atteint l’Éveil. Il devient le Bouddha. Les dieux Indra et Brahmā le prient alors de partager sa connaissance, que le Bouddha croyait d’abord impossible à transmettre. Ainsi, le premier sermon a lieu dans le Parc des Gazelles, à Sarnath, près de Varanasi (Bénarès). Le Bouddha s’adresse aux cinq compagnons d’ascèse qui l’avaient accompagné dans son cheminement spirituel jusqu’à ce qu’il décide d’abandonner les mortifications. Il énonce alors ce qui constitue le cœur du bouddhisme : les quatre nobles vérités. Ce premier sermon est connu sous le nom de « la mise en mouvement de la roue de la loi ».

Cette journée est aussi le point de départ du bouddhisme en tant que religion, et c’est suite au premier sermon que le premier moine fut ordonné : l’ascète Kaundinya, convaincu par le discours du Bouddha, demande à devenir son disciple.

La journée d’Asalha marque également le début de la retraite de trois mois qui caractérise la saison des pluies dans les pays sud-asiatiques. En effet, alors que les moines étaient généralement errants, le Bouddha déclara qu’ils devraient prendre résidence pendant la mousson.

Références

[S. a.]. [S. d.]. « Buddhist Festivals – Asalha Puja – The Buddha’s First Discourse ». Buddhamind. En ligne. [http://www.buddhamind.info/leftside/lifesty-2/asalha.htm]. Consulté le 11 juillet 2014.

Institut d’études bouddhiques. [S. d.]. « L’enseignement du Bouddha : le Dharma ». Institut d’études bouddhiques. Centre francophone d’étude et d’enseignement sur le bouddhisme Paris-France. En ligne. [http://www.bouddhisme-universite.org/ enseignement_bouddha]. Consulté le 11 juillet 2014.

Ricard, Matthieu. 2011. « Sarnath, le lieu du premier sermon du Bouddha ». MatthieuRicard.org. En ligne. [http://www.matthieuricard.org/blog/posts/sarnath-le-lieu-du-premier-sermon-du-bouddha]. Consulté le 11 juillet 2014.

Enregistrer

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 121

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page