La boutique Zara retire un chandail rayé à « étoile jaune » pour enfants Reviewed by Monsdeorum on . Un T-shirt à rayures horizontales et grosse étoile jaune a provoqué la colère des internautes sur les réseaux sociaux. Le produit de la boutique Zara, baptisé « Un T-shirt à rayures horizontales et grosse étoile jaune a provoqué la colère des internautes sur les réseaux sociaux. Le produit de la boutique Zara, baptisé « Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » La boutique Zara retire un chandail rayé à « étoile jaune » pour enfants

La boutique Zara retire un chandail rayé à « étoile jaune » pour enfants

Un T-shirt à rayures horizontales et grosse étoile jaune a provoqué la colère des internautes sur les réseaux sociaux. Le produit de la boutique Zara, baptisé « T-shirt double face shérif », est la cible de critiques parce qu’il rappelle le pyjama rayé porté dans les camps de concentration et d’extermination pendant la Seconde Guerre mondiale. La chaîne de vêtements a retiré rapidement l’accusé de son site Internet et de ses magasins.

La marque espagnole a envoyé un communiqué ce matin expliquant que « le design du tee-shirt a été uniquement inspiré par les étoiles de shérif des films de Western classiques, comme l’indiquait l’intitulé de cet article. Nous ne voulons qu’aucun de nos produits ou design ne soit perçu comme étant irrespectueux ou offensant ». Des excuses ont aussi diffusé sur les réseaux sociaux.

Ce n’est pas la première fois que la chaîne de vêtement, qui appartient au groupe Inditex, retire un produit de ses rayons. En 2007, une sacoche avait subi le même sort, lorsqu’une cliente avait réalisé trop tard que sa nouvelle acquisition portait le svastika, un symbole indien que les nazis se sont approprié comme symbole (croix gammée). Zara s’était alors défendu de ne pas avoir vu le symbole lorsque le produit leur avait été présenté par l’un de leurs fournisseurs.

Cette polémique rappelle l’apparition de Hitler dans une tasse en avril dernier. En effet, une femme avait remarqué une photographie du dictateur dans sa tasse achetée d’un magasin allemand. La tasse, distribuée en 5000 exemplaires, portait en filigrane un timbre à l’effigie d’Adolf Hitler que le fabricant chinois avait choisi sans savoir qui figurait dessus. L’objet fut retiré rapidement de la vente. Le magasin avait d’ailleurs proposé d’échanger les 175 tasses déjà vendues contre 20 euros. La tasse en valait trois.

À lire sur Le Figaro.

Capture d'écran du produit sur le site de Zara avant son retrait

Capture d’écran du produit sur le site de Zara avant son retrait

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 374

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page