Mercredi 21 mai – Hindouisme (Bali) : Galungan Reviewed by Marie-Hélène Dubé on . [caption id="attachment_1265" align="alignleft" width="300"] Une rue de Bali bordée de penjors | Photo : Michael Sauers[/caption] Sur l’île de Bali, la seule de [caption id="attachment_1265" align="alignleft" width="300"] Une rue de Bali bordée de penjors | Photo : Michael Sauers[/caption] Sur l’île de Bali, la seule de Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Calendrier des fêtes » Mercredi 21 mai – Hindouisme (Bali) : Galungan

Mercredi 21 mai – Hindouisme (Bali) : Galungan

galungan

Une rue de Bali bordée de penjors | Photo : Michael Sauers

Sur l’île de Bali, la seule de l’Indonésie à être encore majoritairement hindoue, l’une des fêtes les plus importantes de l’année est celle de Galungan. Elle a lieu à tous les 210 jours, selon le calendrier pawukon traditionnel. C’est une célébration qui commémore la création de l’univers et la victoire du bien sur le mal, de l’ordre sur le chaos. Les Balinais croient que les dieux et les esprits des ancêtres descendent dans les temples à Galungan et y restent pendant 10 jours. Le dixième jour, appelé Kuningan (le 31 mai cette année), les divinités retournent au ciel et c’est donc aussi une journée de célébrations.

La préparation pour Galungan commence trois jours avant la fête proprement dite. On commence à faire mûrir les bananes qui serviront d’offrande en les mettant dans de gros pots de terre cuite. Deux jours avant la fête, on prépare les jaja, de petits gâteaux de riz. La veille de Galungan, les hommes abattent les porcs et les tortues qui serviront à cuisiner les mets traditionnels balinais. C’est aussi le temps de planter le penjor, une grande tige de bambou décorée avec des fleurs, des feuilles et des fruits que l’on place à la droite de chaque entrée de maison. De petits autels sont aussi installés à côté des penjors.

Au jour de Galungan, jour férié sur toute l’île de Bali, les familles vont au temple pour faire des offrandes aux ancêtres et aux divinités. Les femmes portent des vêtements colorés propres aux jours de fête et transportent sur leur tête les offrandes de fruits et de fleurs. Le lendemain de cette journée d’observance religieuse, les Balinais visitent leur famille et leurs amis pour célébrer. Finalement, à Kuningan, soit dix jours après Galungan, la population retourne aux temples pour faire des offrandes de riz jaune, couleur de la beauté et de la pureté, afin de souligner le départ des dieux.

 

Références

[S. a.]. 2014. « Les principales fêtes religieuses et événements à Bali ». Bali Autrement. En ligne. [http://www.baliautrement.com/fetesbalinaises.htm]. Consulté le 20 mai 2014.

Aquino, Michael. [S. d.]. « Galungan – Welcoming the Spirits Home to Bali ». About.com South East Asia Travel. En ligne. [http://goseasia.about.com/od/ eventsfestival1/a/galungan.htm]. Consulté le 20 mai 2014.

Stella. 2013. « Galungan – One of the Biggest Religious Festival in Bali ». BaliBlogger. En ligne. [http://baliblogger.info/galungan-in-bali/]. Consulté le 20 mai 2014.

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Après avoir complété son baccalauréat en sciences des religions, Marie-Hélène s’est lancée dans une maîtrise en communication publique. Ses disciplines favorites sont l’anthropologie et la philosophie des religions. Elle s’intéresse beaucoup aux rapports entre religion et culture, aux rituels et aux fêtes. Les rapports au corps et au langage, ainsi qu’à la mort constituent d’autres de ses dadas. Finalement, elle a un faible pour les mythologies amérindiennes et scandinaves, tout en cultivant un intérêt certain pour les religions chinoises. Éclaté, vous avez dit?

Nombre d'entrées : 120

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page