Compte-rendu du livre «Nous sommes tous liés» de Claire Payment Reviewed by Hugues St-Pierre on . Claire Payment est diplômée en musique et professeure affiliée à l’école de musique Vincent d’Indy, à Montréal. Nous sommes tous liés – Étincelles de sagesses a Claire Payment est diplômée en musique et professeure affiliée à l’école de musique Vincent d’Indy, à Montréal. Nous sommes tous liés – Étincelles de sagesses a Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Critiques » Compte-rendu du livre «Nous sommes tous liés» de Claire Payment

Compte-rendu du livre «Nous sommes tous liés» de Claire Payment

Claire Payment - Nous sommes tous liésClaire Payment est diplômée en musique et professeure affiliée à l’école de musique Vincent d’Indy, à Montréal. Nous sommes tous liés – Étincelles de sagesses amérindiennes est son deuxième livre publié chez Médiaspaul. Ce petit ouvrage de 120 pages regroupe une série de réflexions personnelles de l’auteure à saveur de spiritualité amérindienne; Claire Payment est d’ailleurs issue des Micmacs. Il ne s’agit pas d’une introduction théorique sur les croyances amérindiennes, mais plutôt d’un recueil de méditations contemplatives de la nature, ancrée dans une pensée amérindienne. D’une écriture très simple, cet ouvrage offre le temps de sa rapide lecture (le livre audio fait 75 minutes) quelques moments pour interroger son propre rapport à la faune et à la flore.

Le livre compte cinq chapitres, ou sections, dont la thématique centrale lie les réflexions entre elles. Il sera tantôt question d’oiseaux, de la sacralité de toutes formes de vie et, plus tard, de la nuit et de l’intériorité. Malgré une certaine facilité de la langue (surtout en termes de vocabulaire et de syntaxe), l’ouvrage est agréable à lire, principalement pour la brièveté de ses réflexions. Il est donc possible de dévorer rapidement l’ouvrage ou, au contraire, de prendre son temps. En moyenne, chaque court texte tient sur une à trois pages.

Parfois, la réflexion personnelle tente de frayer son chemin au travers quelques données scientifiques. Malheureusement, cette approche casse le rythme de lecture et n’apporte aucune légitimation supplémentaire au propos. Connaître le nombre d’espèces d’araignées au Québec et leur durée de vie n’apparaît pas pertinent pour l’appréciation de l’ouvrage. Toutefois, les citations en exergue ou en conclusion de quelques textes sont fort appréciables. Elles permettent d’avoir un regard plus large sur les sagesses amérindiennes sans nécessairement s’y égarer.

Aux yeux de spécialistes des religions ou des cultures amérindiennes, le livre de Claire Payment possède un autre problème en ce qu’il généralise les concepts « amérindien » et « spiritualité autochtone ». Il semble que le terme « amérindien » est un peu galvaudé en souhaitant inclure toutes origines et toutes croyances sous un seul et même chapeau. Par exemple, il aurait été plus exact que de parler de « certaines spiritualités amérindiennes » ou encore de dire « chez certains Amérindiens ». Les mentions des Micmacs – dont l’auteur est issue – permettent à quelques occasions de mieux s’y retrouver. Voici un petit passage qui illustre bien le problème soulevé ici : « Les Amérindiens considèrent putip, la baleine, comme la gardienne de la mer. Elle symbolise l’harmonie et le respect de la vie ». Est-ce que les peuples autochtones originaires des Prairies canadiennes partagent cette conception de la baleine? Il serait nécessaire d’en discuter. Néanmoins, la lecture du livre est tout de même agréable lorsqu’on fait fi de cette tendance.

Nous sommes tous liés est un petit bouquin sans prétention, agréable à lire, et dans lequel les lecteurs auront la possibilité de puiser des éléments pour leur introspection personnelle ou leur contemplation de la nature. Une lecture parfaite pour commencer ou même terminer sa journée, en se laissant bercer par les chants printaniers des oiseaux à proximité.

Un compte-rendu d’Hugues St-Pierre

Claire Payment, Nous sommes tous liés. Étincelles de sagesse amérindienne, Montréal, Médiaspaul, 2017, 120 pages.

ISBN : 9782897600907
Prix : 12.50 € | 16.95 $ CND

A propos de l'auteur

Cofondateur

Hugues St-Pierre est diplômé en philosophie ainsi qu’en sciences des religions, programme dans lequel il poursuit aujourd’hui à la maîtrise. Ses intérêts sont principalement orientés vers les analyses discursives, la sexualité et les phénomènes religieux contemporains. Un faible penchant pour la philosophie et l’anthropologie des religions se fait aussi sentir. En tant qu’homme d’idée, Hugues St-Pierre est toujours sur la route de l’univers des possibles à la recherche de projets ambitieux. Il est, entre autres, l’instigateur et l’un des quatre cofondateurs du site Internet de LMD.

Nombre d'entrées : 31

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page