Compte-rendu du livre L’histoire des religions de Philippe Borgeaud Reviewed by Jeffery Aubin on . Philippe Borgeaud est professeur retraité de l’Université de Genève et spécialiste des religions de l’Antiquité grecque et romaine. Il a travaillé notamment sur Philippe Borgeaud est professeur retraité de l’Université de Genève et spécialiste des religions de l’Antiquité grecque et romaine. Il a travaillé notamment sur Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Critiques » Compte-rendu du livre L’histoire des religions de Philippe Borgeaud

Compte-rendu du livre L’histoire des religions de Philippe Borgeaud

l’histoire-des-religions BorgeaudPhilippe Borgeaud est professeur retraité de l’Université de Genève et spécialiste des religions de l’Antiquité grecque et romaine. Il a travaillé notamment sur la mythologie grecque. Dans ce livre, L’histoire des religions, il ne propose pas de faire l’histoire des religions, mais plutôt de parler de l’histoire des religions comme discipline appartenant aux sciences des religions, c’est-à-dire l’historique des religions. L’auteur rappelle qu’il s’agit d’une discipline principalement (sinon exclusivement) occidentale et il brosse un tableau on ne peut plus complet sur cette discipline des sciences des religions. Son livre pourra intéresser quiconque voulant comprendre comment est née cette discipline et comment elle s’est développée ensuite.

Il s’agit d’un travail tout à fait étonnant si l’on considère l’étendue dans le temps des sources qu’il aborde, car sa recension commence dès l’Antiquité et se poursuit jusqu’à nos jours. Il commence son enquête avec les penseurs grecs comme Hérodote et Évhémère et poursuit avec les Pères de l’Église qui ont également touché à l’histoire des religions. Dès ces premières sources analysées par P. Borgeaud, on voit apparaître le fil conducteur de ce qui constitue un trait essentiel de l’histoire des religions : le comparatisme. Ce trait important de cette discipline se trouve également présent chez les explorateurs espagnols lorsqu’ils atteignirent le Nouveau Monde et commentèrent les religions des peuples autochtones rencontrés. Bien que la pratique du comparatisme soit présente dès l’Antiquité et ce jusqu’au temps de la découverte du Nouveau Monde, P. Borgeaud situe la naissance de l’histoire des religions à proprement parler au XIXe siècle. C’est à ce moment que les grands penseurs comme Tylor, Robertson Smith et Frazer ont donné à ce comparatisme le caractère scientifique qui marqua un tournant décisif de cette discipline. L’auteur traite également de sciences connexes qui ont donné des outils aux historiens des religions comme la sociologie, la psychologie, l’anthropologie et l’ethnologie. Pour cette raison, on peut dire qu’il ne néglige pas les grands penseurs qui ont influencé le développement des sciences des religions comme Mauss, Durkheim, Freud. P. Borgeaud termine le tout par un chapitre intitulé « Perspective » qui s’avère essentiel afin de dégager de cet énorme survol (il est énorme en ce qu’il couvre 2500 ans en moins de 150 pages) ce qui représente le trait principal de l’histoire des religions : le comparatisme.

L’ouvrage de P. Borgeaud est un incontournable pour ceux qui étudient ou travaillent dans le domaine des sciences des religions, car son livre fait l’histoire de « l’histoire des religions ». De plus, l’auteur ne se contente pas de faire un survol des auteurs principaux, puisqu’il suggère aussi une réflexion profonde sur cette science et ce, en tant que chercheur accompli.

Un compte-rendu de Jeffery Aubin

Pour plus de renseignements sur les travaux de Philippe Borgeadu, on consultera sa page personnelle sur le site de l’University de Genève.

Philippe Borgeaud, L’histoire des religions, Paris,In folio, 2013, 225 p.
ISBN : 9782884749459
17,95 $

A propos de l'auteur

Cofondateur

Jeffery Aubin est diplômé en Études anciennes et a obtenu un doctorat en sciences des religions à l’Université Laval. Il est chercheur postdoctoral à l’Université d’Ottawa au Département d’études anciennes et de sciences des religions. Il travaille sur les Pères de l’Église, les textes apocryphes chrétiens et les hérésies. Il s’intéresse aux rapports entre les récits cosmologiques et l’éthique, aux rapports entre les religions et la société et, enfin, à la philosophie de la religion. Passionné par ces questions, il aime également analyser les questions actuelles portant sur ces thèmes.

Nombre d'entrées : 33

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page