Allemagne : des manifestations contre « l’islamisation de l’Occident » Reviewed by Monsdeorum on . Le 22 décembre dernier avait lieu la dixième manifestation du lundi contre l'islam à Dresde en Allemagne. Environ 17 500 personnes ont participé à cet événement Le 22 décembre dernier avait lieu la dixième manifestation du lundi contre l'islam à Dresde en Allemagne. Environ 17 500 personnes ont participé à cet événement Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Allemagne : des manifestations contre « l’islamisation de l’Occident »

Allemagne : des manifestations contre « l’islamisation de l’Occident »

Le 22 décembre dernier avait lieu la dixième manifestation du lundi contre l’islam à Dresde en Allemagne. Environ 17 500 personnes ont participé à cet événement récurrent où les manifestants ont entonné des chants de Noël pour montrer leur refus de « l’islamisation de l’Occident ». Le modèle de ces rassemblements (qui ont lieu chaque lundi depuis le mois d’octobre dernier) copierait d’ailleurs ceux ayant mené à la chute du mur de Berlin en 1989.

Allemagne - manifs du lundi

Les élites allemandes se disent démunies face à de telles manifestations. Le président de la fédération allemande de l’industrie, Ulrich Grillo, a donné le ton avec sa réponse : « Nous sommes depuis longtemps un pays d’immigration et nous devons le rester ». Il n’est pas le seul à signifier son inquiétude. L’évêque protestant de Saxe, Jochen Bohl, a accusé Pegida, le mouvement instigateur des « manifs du lundi », de chercher à « exploiter les symboles chrétiens et une tradition chrétienne dans un but politique ». La chancelière allemande Angela Merkel a aussi critiqué ces manifestations. En entrevue avec le quotidien allemand Die Welt, elle ne pèse pas ses mots : « Ici se mélangent néo-nazis, partis tout à fait à l’extrême droite, et citoyens qui affirment pouvoir enfin s’épanouir dans leur racisme et leur haine de l’étranger. Il ne faut en aucun cas sous-estimer ces gens de Pegida, le mouvement est aussi menaçant qu’un incendie. »

Le mouvement Pegida, dont le nom est un acronyme pour « Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident », n’était pas le seul à manifester. Face à eux, 4 000 contre-manifestants ont défilé à l’appel de l’alliance « Dresde sans nazis ». Un total de 20 000 personnes auraient manifesté contre le Pegida en Allemagne. Pour signifier leur désaccord, les employés du Semperoper, la salle de concert où les manifestants contre l’islam ont chanté, avaient quant à eux éteint toutes les lumières du bâtiment et avaient déployé des drapeaux appelant les Pegida à s’ouvrir les yeux, les cœurs et les portes.

Via Le Monde (second article ici), The Telegraph et Libération,

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 385

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page