12 heures de spiritualité pour aller au-delà de la tolérance Reviewed by Frédérique Bonenfant on . Le 3 mai dernier avait lieu la 14e édition des 12 heures de spiritualité sous la thématique de la tolérance. Alors que le Québec se remet à peine de l’épisode d Le 3 mai dernier avait lieu la 14e édition des 12 heures de spiritualité sous la thématique de la tolérance. Alors que le Québec se remet à peine de l’épisode d Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Critiques » Colloques et conférences » 12 heures de spiritualité pour aller au-delà de la tolérance

12 heures de spiritualité pour aller au-delà de la tolérance

Affiche 2014Le 3 mai dernier avait lieu la 14e édition des 12 heures de spiritualité sous la thématique de la tolérance. Alors que le Québec se remet à peine de l’épisode de la Charte des valeurs, une cinquantaine de personnes d’horizons spirituels différents ont fait un passage à la salle Marie-Guyart de l’Université Laval dans le cadre de cette journée interreligieuse. Cette activité, unique en son genre, ainsi que son succès au fil des ans restent la preuve vivante que la rencontre de l’autre dans sa spiritualité et sa religion peut être une expérience positive et enrichissante.

P1030520Issue des grands remous sociaux accompagnant le Sommet des Amériques de 2001, l’activité des 12 heures de spiritualité (anciennement la Nuit de spiritualité) propose depuis de nombreuses années une expérience annuelle de dialogue interreligieux sous la forme de cercles de dialogue et de partage d’expériences spirituelles propres à de nombreuses traditions tels que le bouddhisme, l’islam ou même l’athéisme. Cette année, les visiteurs ont eu la chance de discuter de spiritualité et de tolérance avec des intervenants en santé mentale, des membres de l’Église Unie, des bramakumaris, des bahá’ís, des musulmans, des bouddhistes, des athées et une représentante de la tradition huronne-wendat. La journée consacrée à l’interreligieux fut clôturée par une cérémonie autochtone, suivie du magnifique rituel séculier de la marche cosmique1.

P1030466En tant qu’évènement consacré au dialogue entre les religions, il faut dire que la journée des 12 heures de spiritualité se démarque par plus d’un aspect, à commencer par sa clientèle cible qui tourne plus autour de Monsieur Madame Tout-le-Monde que des théologiens ou autres autorités religieuses. Il s’agit d’un dialogue de croyants à croyants, avec des questions honnêtes et parfois directes, sur des sujets pas toujours faciles il faut le dire. Le thème de la tolérance, qui dépasse largement la seule dimension religieuse, aura soulevé cette année beaucoup de réflexions pertinentes sur l’homophobie, la polygamie, les luttes sociales ou encore l’altérité en général.

P1030406L’activité offre cependant l’occasion d’aller bien au-delà du discours et des questions-réponses en portant une attention particulière au partage de l’expérience spirituelle : les participants ont pu savourer par exemple les témoignages de jeunes bahá’ís inspirés par leur tradition pour la réalisation d’activités socio-communautaires, se laisser emporter au son d’une méditation guidée par une jeune bramakumari ou encore vibrer au son du tambour devant une mise en scène lumineuse du cosmos… Une journée de ressourcement pour le corps, la tête et l’âme, vécue dans une atmosphère conviviale et respectueuse.

La présence de nombreux jeunes cette année aura donné une nouvelle touche de fraîcheur à cette activité qui peine encore à se faire remarquer dans la ville de Québec. La présence des athées et de nouveaux mouvements religieux fait également partie des particularités attrayantes de cette activité, tout comme la place laissée aux autochtones ou aux travailleurs sociaux animés par leur spiritualité.

Si vous regrettez d’avoir manqué les 12 heures de spiritualité 2014, rassurez-vous! Les bénévoles du comité d’organisation sont déjà en train de vous mijoter une édition 2015 riche en rencontres et découvertes! Rendez-vous en mai 2015.

P1010470
Compte-rendu et photos par Frédérique Bonenfant.

12 heures de spiritualité en bref

C’est quoi? 12 heures de dialogue interreligieux et de partage d’expériences spirituelles

(10h à 22h)

Pour qui? Ouvert à tous, sans inscription

Où? Salle Marie-Guyart du pavillon Ernest Lemieux, Université Laval

Coût? L’activité est gratuite, vous arrivez et quittez quand vous voulez

Goûter sur place

Partenaires d’organisation :

– Carrefour d’Animation et de Participation à un Monde Ouvert (CAPMO)

– Groupe Initiatives et changement de Québec

– Université Laval

– Église Unie St-Pierre

 

 

1 Rituel créé par sœur Miriam MacGillis au Genesis Farm. Pour une description du rituel, cliquez ici.

A propos de l'auteur

Collaboratrice

Frédérique Bonenfant est diplômée en philosophie, avec une spécialisation en philosophie pour enfant. Après plusieurs années en tant que coordonnatrice de projets communautaires, elle fait un retour aux études afin d'approfondir ses connaissances et ses aptitudes en matière d’organisation communautaire d’activités religieuses ou spirituelles. Ses recherches actuelles portent sur la pratique du dialogue interreligieux au niveau local, mais ses intérêts s’étendent à l’événementiel, aux nouvelles spiritualités et nouveaux mouvements religieux. Sa perspective socio-anthropologique la maintient très près du « terrain », là où les nouveaux paysages religieux s’expriment en premier lieu.

Nombre d'entrées : 30

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page