Texas: Fusillade en marge d’un concours de caricatures de Mahomet Reviewed by Monsdeorum on . Une fusillade a eu lieu ce dimanche en marge d’un concours de dessins et de caricatures à l’image du prophète Mahomet, vers 19 h à Garland, ville située au Texa Une fusillade a eu lieu ce dimanche en marge d’un concours de dessins et de caricatures à l’image du prophète Mahomet, vers 19 h à Garland, ville située au Texa Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Texas: Fusillade en marge d’un concours de caricatures de Mahomet

Texas: Fusillade en marge d’un concours de caricatures de Mahomet

Une fusillade a eu lieu ce dimanche en marge d’un concours de dessins et de caricatures à l’image du prophète Mahomet, vers 19 h à Garland, ville située au Texas (É.-U.). Deux hommes ont approché le Curtis Culwell Center où se tenait l’évènement et ont ouvert le feu contre le gardien chargé de la sécurité. Ce dernier a été blessé à une jambe et les assaillants ont été abattus par la police. La fusillade n’aurait duré que quelques secondes. L’un des deux hommes a été identifié comme Elton Simpson. Il était déjà connu des policiers. L’appartement de l’homme ferait l’objet d’une investigation par le FBI. L’État islamique réclame la responsabilité de cette première attaque en terre étasunienne.

Le FBI enquête sur la scène de crime. | Photo :  Brandon Wade (PC)

Le FBI enquête sur la scène de crime. | Photo : Brandon Wade (PC)

Le concours était organisé par Pamela Geller, connu pour créer des controverses contre les musulmans. Son organisation, l’American Freedom Defense Initiative (AFDI) est classé comme étant un groupe de haine. Le site de l’AFDI dit agir contre la trahison commise par le gouvernement national, étatique et local, les médias de masse et les autres qui ont capitulé à la suprématie islamique et au djihad mondial. Le groupe assure leur support aux politiciens qui adoptent des positions contre l’islam.

Pamela Geller | Photo : Mike Stone (Reuters)

Pamela Geller | Photo : Mike Stone (Reuters)

 Le concours avait été présenté comme événement pour la « liberté d’expression ». Plus de 300 personnes y étaient invitées. Le gagnant devait récolter un prix de 10 000 $. L’homme politique néerlandais d’extrême droite Geert Wilders participait comme intervenant. Wilders est reconnu pour ses positions islamophobes. Il compare le Coran à Mein Kamf d’Adolf Hitler dont il souhaite l’interdiction aux Pays-Bas. Il souhaite aussi l’arrêt de l’immigration de gens originaires de pays majoritairement musulman.

 

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 385

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page