Revue de presse – Semaine du 13 au 19 septembre 2015 Reviewed by Monsdeorum on . Chaque semaine, La Montagne des dieux vous présente une sélection de nouvelles nationales et internationales concernant les phénomènes spirituels et religieux. Chaque semaine, La Montagne des dieux vous présente une sélection de nouvelles nationales et internationales concernant les phénomènes spirituels et religieux. Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Revue de presse – Semaine du 13 au 19 septembre 2015

Revue de presse – Semaine du 13 au 19 septembre 2015

revue de presse3
Chaque semaine, La Montagne des dieux vous présente une sélection de nouvelles nationales et internationales concernant les phénomènes spirituels et religieux.

Semaine du 13 au 19 septembre 2015:

Nouvelles nationales

(Québec) Adil Charkaoui, coordonnateur du Collectif québécois contre l’islamophobie, a causé un malaise lors de son passage à l’Assemblée nationale, dans le cadre d’une commission parlementaire sur le projet de loi 59 sur les discours haineux. Il a demandé au gouvernement Couillard d’abandonner ce projet de loi, puisque cette loi ne permettra pas de combattre l’islamophobie. M. Charkaoui a aussi souligné sa crainte que l’initiative puisse plutôt entraver la liberté d’expression. Les députés libéraux, péquistes et caquistes ont limité au strict minimum leurs commentaires, d’où le malaise. Nathalie Roy, députée de la CAQ, a d’ailleurs refusé d’échanger avec lui, déclarant que Charkaoui ne représentait pas la communauté musulmane du Québec et qu’il n’avait ainsi pas de crédibilité. À lire sur La Presse.

(Québec) L’ancien couvent des Sœurs de Saint-François-d’Assise, à Charlesbourg, sera mis à la disposition de quelque 200 réfugiés syriens. Le président du groupe Norplex qui possède les lieux, Yves Doyon, se dit touché par le sort de ce peuple. Le bâtiment fait plus de 200 000 pieds carrés et comprend déjà une cuisine équipée, un théâtre, une chapelle et plusieurs chambres. Le terrain mesure quant à lui 300 000 pieds carrés. À lire sur La Presse.

(Ottawa) La Cour d’appel fédérale a rejeté ce mardi un appel du gouvernement Harper qui visait à infirmer un jugement de la Cour fédéral au sujet du port du niqab permis lors de la prestation du serment de citoyenneté canadienne. Le jugement précédent invalidait une directive ministérielle votée en 2011 visant à interdire aux femmes de prêter serment en portant le voile couvrant tout le visage sauf les yeux. La femme d’origine pakistanaise au cœur de la cause, Zunera Ishaq, pourra ainsi porter son niqab lors de la cérémonie et pourra voter aux élections fédérales le 19 octobre prochain. Ottawa demande toutefois la suspension du jugement de la Cour d’appel, tant que l’appel du gouvernement fédéral ne sera pas entendu devant la Cour suprême. À lire sur Radio-Canada et HuffPost Québec.

Nouvelles internationales

(États-Unis) Lors d’une période de questions à l’Hôtel de Ville du New Hampshire adressées à Donald Trump, candidat républicain à la présidence américaine, un membre du public a déclaré que l’actuel président Barack Obama serait musulman et d’origine autre qu’américaine et que les musulmans seraient un problème pour les États-Unis. Trump n’a pas corrigé l’information et a simplement répondu que beaucoup de personnes disaient la même chose et que beaucoup de mauvaises choses se passaient dans leur pays et qu’ils allaient regarder cela et d’autres choses différentes. Obama est pourtant bien américain et chrétien. À lire sur Time.

(France) Deux membres du groupe féministe FEMEN ont interrompu une conférence dédiée au rôle de la femme musulmane. Les deux femmes ont monté aux seins nus sur scènes et ont attrapé les micros pour y crier des slogans féministes en français et en arabe. Les deux conférenciers, considérés comme fondamentalistes, discutaient sur la question à savoir si les épouses pouvaient être battues ou non. Une pétition de près de 6000 signatures circulait sur Internet contre l’événement visé par les deux femmes. Ces dernières ont d’ailleurs été arrêtées. À lire sur Telegraph.

(États-Unis) Un jeune collégien américain, Ahmed Mohamed, a été arrêté pour avoir créé et apporté à l’école une horloge qu’il a lui-même fabriquée. L’horloge serrée dans son sac à dos, la sonnerie s’est mise en marche à l’improviste dans son cours d’anglais. Le professeur a pris peur et la police a été convoquée. Le jeune homme, dont le patronyme a des consonances musulmanes, souhaitait seulement montrer sa création à son professeur de technologie. L’événement est parvenu jusqu’au sommet de l’État. Le président américain, Barack Obama, a publiquement félicité M. Mohamed sur Twitter pour sa création et a déclaré que plus de jeunes devraient se tourner vers la science. L’agence spatiale américaine NASA et le PDG de Facebook Mark Zuckerburg ont envoyé des invitations au collégien. À lire sur Le Monde.

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 380

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page