La méditation pourrait-elle freiner la perte de matière grise? Reviewed by Monsdeorum on . Une pratique assidue de méditation semblerait contribuer à l'entretien un cerveau « jeune ». C'est du moins ce qu'affirment des chercheurs de l'Université de Ca Une pratique assidue de méditation semblerait contribuer à l'entretien un cerveau « jeune ». C'est du moins ce qu'affirment des chercheurs de l'Université de Ca Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » La méditation pourrait-elle freiner la perte de matière grise?

La méditation pourrait-elle freiner la perte de matière grise?

Une pratique assidue de méditation semblerait contribuer à l’entretien un cerveau « jeune ». C’est du moins ce qu’affirment des chercheurs de l’Université de Californie, aux États-Unis (Los Angeles).

Photo : iStockPhoto

Photo : iStockPhoto

En étudiant le cerveau de personnes qui méditent depuis plusieurs années et le cerveau de personnes qui ne méditent pas, l’équipe du Dr. Florian Kurth arrive au constat que la matière grise du cerveau est réduite chez celles ne pratiquant pas la méditation.

Cependant, l’étude ne prouve pas que la méditation soit responsable de la préservation du cerveau. Le mode de vie, les traits de personnalité et les caractéristiques génétiques pourraient influencer l’état de la matière grise. Toutefois, le docteur Kurth dit que certaines recherches montrent que le cerveau peut subir des bienfaits en deux mois de pratique.

Voir ci-dessous le reportage d’ABC 7 :


Via ABC 7 et L’Actualité (PC)

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 385

Commentaires (1)

  • Réginald Richard

    Si cela est vrai concernant la méditation, il faudrait alors voir si les spécialistes de la méditation, que sont les moines de toutes religions, ont un cerveau plus jeune.

    Répondre

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page