La Cour Suprême américaine permet les prières dans les rencontres publiques municipales Reviewed by Monsdeorum on . Ce lundi, la Cour Suprême américaine a décrété que Greece, une ville au nord de l'État de New York, ne violait pas la Constitution en débutant ses rencontres pu Ce lundi, la Cour Suprême américaine a décrété que Greece, une ville au nord de l'État de New York, ne violait pas la Constitution en débutant ses rencontres pu Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » La Cour Suprême américaine permet les prières dans les rencontres publiques municipales

La Cour Suprême américaine permet les prières dans les rencontres publiques municipales

Ce lundi, la Cour Suprême américaine a décrété que Greece, une ville au nord de l’État de New York, ne violait pas la Constitution en débutant ses rencontres publiques par une prière. Il est dit que la prière est cérémoniale. Des représentants de la ville ont dit que la prière pouvait être faite par n’importe qui, peu importe la confession religieuse. Certains résidents engagés dans la poursuite ont affirmé avoir le sentiment d’être exclus et d’être non respectés dans la procédure. Il est dit que les prières étaient principalement de type « sectaire » et que les efforts pour varier la confession religieuse n’étaient pas suffisants pour combler tout le monde.

À lire sur le New York Times

La Cour Suprême américaine, Washington  | Photo de  Saul Loeb - AFP

La Cour Suprême américaine, Washington | Photo de Saul Loeb – AFP

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 380

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page