Des chercheurs s’intéressent à la religion à travers les « memes » sur Internet Reviewed by Monsdeorum on . Des chercheurs de l'université américaine Texas A&M s'intéressent à la religion à travers les memes, ces images généralement humoristiques qui circulent quo Des chercheurs de l'université américaine Texas A&M s'intéressent à la religion à travers les memes, ces images généralement humoristiques qui circulent quo Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » La religio-sphère » Des chercheurs s’intéressent à la religion à travers les « memes » sur Internet

Des chercheurs s’intéressent à la religion à travers les « memes » sur Internet

Des chercheurs de l’université américaine Texas A&M s’intéressent à la religion à travers les memes, ces images généralement humoristiques qui circulent quotidiennement sur Internet. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, comprendre un meme nécessite un certain degré de connaissances générales. Selon Heidi Campbell, professeure associée de communication à A&M, ces images peuvent présenter la religion de manière positive ou critique. L’origine de ces images s’avère d’ailleurs multiple : l’image peut être l’œuvre d’un groupe religieux ou à l’inverse, de personnes moins religieuses et profondément sarcastiques. Les plus populaires sont sans conteste les lolcats, mais le religieux n’est pas de reste.

Que pensez-vous des memes ci-dessous? Avez-vous quelques suggestions?

À lire sur Chron.

"Be right back"

« Be right back »

Lolcat ultime : chat + Jésus marchant sur l'eau

Lolcat ultime : chat + Jésus marchant sur l’eau

Jésus a eu mal aux cheveux...

Jésus a eu mal aux cheveux…

Un clin d'oeil au jeu vidéo The Elder Scrolls V : Skyrim

Un clin d’oeil au jeu vidéo The Elder Scrolls V : Skyrim

Dawkins, biologiste fervent défenseur de l'athéisme

Dawkins, biologiste fervent défenseur de l’athéisme

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 393

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page