Une église de la ville américaine d’Atlanta vénère la chanteuse Beyoncé Reviewed by Monsdeorum on . Un groupe de résidents de la ville d'Atlanta, aux États-Unis, a fondé une église bien particulière. Baptisée The National Church of Bey, l'église est un lieu de Un groupe de résidents de la ville d'Atlanta, aux États-Unis, a fondé une église bien particulière. Baptisée The National Church of Bey, l'église est un lieu de Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » La religio-sphère » Une église de la ville américaine d’Atlanta vénère la chanteuse Beyoncé

Une église de la ville américaine d’Atlanta vénère la chanteuse Beyoncé

Un groupe de résidents de la ville d’Atlanta, aux États-Unis, a fondé une église bien particulière. Baptisée The National Church of Bey, l’église est un lieu de rassemblement où les membres chantent les succès de la célèbre chanteuse américaine Beyoncé chaque dimanche. L’une des croyances du mouvement est que la chanteuse est une divinité marchant sur terre. Elle est appelée la Divine diva. Il est cependant difficile d’affirmer si le beyisme est une religion satirique au même titre que l’Église des SubGenius et l’Église du monstre spaghetti volant, ou bien la conséquence d’une foi réelle.

À lire sur Christian Today.
Site Internet de la National Church of Bey.

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 385

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page