Une action de paix en réaction aux attentats danois Reviewed by Monsdeorum on . Le samedi 21 février, plus de 1000 personnes ont participé à un rassemblement pacifique autour de la synagogue d'Oslo, en Norvège. L'événement a été organisé en Le samedi 21 février, plus de 1000 personnes ont participé à un rassemblement pacifique autour de la synagogue d'Oslo, en Norvège. L'événement a été organisé en Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Une action de paix en réaction aux attentats danois

Une action de paix en réaction aux attentats danois

Le samedi 21 février, plus de 1000 personnes ont participé à un rassemblement pacifique autour de la synagogue d’Oslo, en Norvège. L’événement a été organisé en signe de solidarité avec les victimes des attaques perpétrées contre un centre culturel et une synagogue de Copenhague, au Danemark, les 14 et 15 février derniers. L’événement était l’initiative de jeunes musulmans norvégiens et aurait rassemblé autant des musulmans que des juifs. Une chaîne humaine symbolique a été formée devant la synagogue de la capitale.

L’un des organisateurs, Atif Jamil, a ainsi affirmé sa satisfaction : « Il y a encore de l’espoir pour les sentiments humains, la paix et l’amour au-delà des différences religieuses. » Le chef de la communauté juive de Norvège, Ervin Kohn, a quant à lui partagé son sentiment d’espoir en voyant des musulmans manifester contre l’antisémitisme.

Les attentats

Les 14 et 15 février 2015, deux fusillades ont eu lieu dans la ville de Copenhague. L’une dans le centre culturel Krudttønden et l’autre près de la principale synagogue de la capitale. Deux civils sont morts et cinq policiers blessés.

Au centre culturel, le débat « Art, blasphème et liberté » se déroulait en présence du caricaturiste suédois Lars Vilks et la chef des FEMEN, Inna Shevchenko. Un homme a ouvert le feu vers 15 h 30 lors de l’allocution de cette dernière. Le réalisateur danois Finn Nørgaard est tué et trois policiers blessés. La première ministre Helle Thorning-Schmidt a alors affirmé que « le Danemark a été touché par un acte de violence cynique. Tout porte à croire que la fusillade était un attentat politique et de ce fait un acte terroriste ».

La deuxième fusillade a eu lieu près de la synagogue à 1 h du matin le 15 février, faisant un mort et deux blessés. Plus tard dans la nuit, l’homme a été abattu. Il s’agirait du même tireur. Le lundi suivant, la police a arrêté deux hommes soupçonnés d’avoir aidé l’auteur présumé des attentats.

***

Plus de 500 personnes ont assisté à l’enterrement du présumé tueur, Omar El-Hussein, 22 ans. Selon un responsable des services funéraires de la communauté islamique danoise, les gens présents étaient venus pour soutenir la famille du défunt et non le défunt lui-même. L’ADN du jeune de 22 ans aurait été trouvé sur le lieu de la première attaque.

Selon le journaliste David Thomson, qui se spécialise sur la question des mouvements djihadistes, certaines personnes présentes à l’enterrement avaient l’index levé vers le ciel. Cela pourrait être un symbole d’allégeance à l’État islamique.

Des musulmans et des juifs se sont rassemblés devant la synagogue d'Oslo le samedi 21 février 2015, en signe de solidarité avec les victimes de Copenhague | Photo : Hakon Mosvold Larsen (Reuters)

Des musulmans et des juifs se sont rassemblés devant la synagogue d’Oslo le samedi 21 février 2015, en signe de solidarité avec les victimes de Copenhague | Photo : Hakon Mosvold Larsen (Reuters)

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 386

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page