Tunisie : fermeture des mosquées et des médias liés à l’islamisme radical Reviewed by Monsdeorum on . Le premier ministre tunisien, Mehdi Djomaa, a décidé de fermer toutes les mosquées qui ne sont pas sous le contrôle des autorités. Des médias seront également f Le premier ministre tunisien, Mehdi Djomaa, a décidé de fermer toutes les mosquées qui ne sont pas sous le contrôle des autorités. Des médias seront également f Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Tunisie : fermeture des mosquées et des médias liés à l’islamisme radical

Tunisie : fermeture des mosquées et des médias liés à l’islamisme radical

Le premier ministre tunisien, Mehdi Djomaa, a décidé de fermer toutes les mosquées qui ne sont pas sous le contrôle des autorités. Des médias seront également fermés. Des stations de radio, des chaînes de télévision et des sites Internet qui publient des messages de groupes islamistes extrémistes qui sont visés par cet ordre du gouvernement. Cependant, le nom de ces médias n’a pas été publié. Cette décision fait suite à la mort de quinze militaires mercredi dernier près de la frontière algérienne, où à lieu une offensive est en cours contre des extrémistes politiques et religieux.

La Tunisie, pays laïcisé depuis plusieurs années déjà, fait face à une montée d’un radicalisme islamiste.

À lire sur Le Monde.

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 385

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page