Sondage sur la publication de caricatures dans le Charlie Hebdo Reviewed by Jeffery Aubin on . Le 28 janvier dernier, le Pew Research Center aux États-Unis a rendu public un sondage qu’il a effectué auprès des Américains au sujet de la publication des car Le 28 janvier dernier, le Pew Research Center aux États-Unis a rendu public un sondage qu’il a effectué auprès des Américains au sujet de la publication des car Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Sondage sur la publication de caricatures dans le Charlie Hebdo

Sondage sur la publication de caricatures dans le Charlie Hebdo

Le 28 janvier dernier, le Pew Research Center aux États-Unis a rendu public un sondage qu’il a effectué auprès des Américains au sujet de la publication des caricatures du prophète Mahomet dans le Charlie Hebdo.

De façon générale, les Américains sont en faveur que les médias puissent publier des caricatures du prophète de l’Islam : pas moins de 60 % des répondants ont affirmé être en accord avec la publication de ces caricatures. Après ventilation de ces chiffres, on s’aperçoit que les gens qui ont reçu le plus d’éducation sont également ceux qui appuient le plus la publication de caricatures, alors que les gens moins éduqués l’appuient moins fermement : les gens qui ont fréquenté l’université ont répondu à 69 % en faveur par rapport à 48 % pour les gens qui ont terminé leur éducation au niveau du secondaire. Sans surprise, les Républicains sont en faveur à 70 % contre 55 % chez les Démocrates. Concernant l’affiliation religieuse, l’écart est presque nul puisque les catholiques sont en faveur à 60 % et les protestants à 59 %. L’écart se creuse davantage lorsque l’on compare les résultats entre les hommes et les femmes qui sont en faveur de la publication des caricatures : 67 % des hommes tandis que 52 % des femmes sont en faveur.

Après avoir mis de côté les répondants qui se sont abstenus de répondre en faveur ou contre, 28 % des gens interrogés sont contre l’idée de publier des caricatures du prophète. Deux tiers de ces répondants invoquent le respect et la tolérance face à l’autre afin de justifier leur position. Un très faible pourcentage (7 %) affirme être contre la publication de ces caricatures parce qu’elles peuvent provoquer la violence, la haine et, par conséquent, des menaces.

Ce sondage a été mené entre le 22 et 25 janvier 2015 auprès de 1003 adultes de 18 ans et plus. Fait étonnant, 204 de ces répondants n’avaient pas entendu parler des attaques contre Charlie Hebdo. Le Pew Research Center indique que les répondants étaient issus de communautés blanche, hispanique et de communautés non caucasiennes. À en juger par les résultats, on comprend rapidement que seules des personnes qui ne sont pas affiliées à une religion ou issues de la religion chrétienne (des catholiques ou des protestantes) ont été interrogées. Les communautés juives et musulmanes ne sont donc pas représentées dans le présent sondage. Il aurait été toutefois intéressant de voir comment les musulmans américains se sentent par rapport aux caricatures de leur prophète, et ce, même si l’on peut imaginer leur désaccord massif.

Source : Pew Research Center 

A propos de l'auteur

Cofondateur

Jeffery Aubin est diplômé en Études anciennes et a obtenu un doctorat en sciences des religions à l’Université Laval. Il est chercheur postdoctoral à l’Université d’Ottawa au Département d’études anciennes et de sciences des religions. Il travaille sur les Pères de l’Église, les textes apocryphes chrétiens et les hérésies. Il s’intéresse aux rapports entre les récits cosmologiques et l’éthique, aux rapports entre les religions et la société et, enfin, à la philosophie de la religion. Passionné par ces questions, il aime également analyser les questions actuelles portant sur ces thèmes.

Nombre d'entrées : 32

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page