Résultats du vote du Synode de l’Église d’Angleterre 2014 Reviewed by Jeffery Aubin on . Le Synode général de l’Église d’Angleterre se tient depuis vendredi dernier à l’Université de York. Les membres des trois chambres étaient appelés à voter ce lu Le Synode général de l’Église d’Angleterre se tient depuis vendredi dernier à l’Université de York. Les membres des trois chambres étaient appelés à voter ce lu Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Résultats du vote du Synode de l’Église d’Angleterre 2014

Résultats du vote du Synode de l’Église d’Angleterre 2014

Le Synode général de l’Église d’Angleterre se tient depuis vendredi dernier à l’Université de York. Les membres des trois chambres étaient appelés à voter ce lundi 14 juillet au sujet de l’ouverture de l’épiscopat aux femmes. Les résultats du vote sont maintenant connus et, contrairement à 2012, les membres des trois chambres se sont prononcés en faveur de l’accession des femmes au poste d’évêque.

Pas moins de 37 membres de la chambre des évêques ont voté en faveur de cette motion, 2 se sont prononcés contre et l’un d’entre eux a préféré s’abstenir. Parmi les membres de la chambre des clercs, 165 ont dit oui à la proposition, 25 ont dit non et 4 d’entre eux se sont abstenus de voter. Enfin, la chambre des laïcs, qui n’avait pu réunir le 2/3 des voies demandées lors du dernier vote en 2012, a finalement voté en faveur de cette proposition : 152 ont voté pour, 45 contre et 5 se sont abstenus.

On note une nette augmentation de l’appui en faveur de l’ouverture de l’épiscopat aux femmes dans les chambres des clercs et des laïcs. En effet, en 2012, 148 membres de la chambre des clercs s’étaient prononcés en faveur d’une telle proposition, contrairement à 164 cette fois-ci. Même situation chez les laïcs auxquels il ne manquait que 6 votes en 2012. La chambre des laïcs a donc largement comblé ce déficit en votant à 153 en faveur contrairement à 132 en 2012. Les trois chambres se sont dès lors prononcées en faveur de cette proposition à près de 82%.

Notons que les membres des trois chambres n’ont pas changé depuis le vote de 2012. Il n’y a donc pas eu de renouvellement des membres votant depuis ce dernier vote et les discussions des deux dernières années, ainsi que quelques modifications à la proposition, ont joué un rôle important dans le résultat du vote de lundi. On note également que l’atmosphère était beaucoup plus sereine durant les débats de la fin de semaine en comparaison avec le Synode de 2012. L’unité de l’Église était un thème récurrent lors des débats. Ce vote fait donc éviter le pire à l’Église d’Angleterre qui envisageait des moyens pour faire passer la proposition en dehors du Synode si celui-ci votait encore une fois contre.
Rappelons toutefois le retard de l’Église d’Angleterre en matière de femmes évêques puisque beaucoup d’Églises anglicanes, comme l’Église d’Écosse ou l’Église anglicane du Canada, ont adopté déjà depuis un certain temps une telle mesure visant à ouvrir l’épiscopat à la gent féminine. Bien qu’aucune femme évêque n’ait encore été nommée en Écosse, la situation est tout autre au Canada où une demi-douzaine de femmes sont déjà évêques. L’Église d’Angleterre affirme à présent que l’on peut s’attendre à voir une première femme nommée au poste d’évêque dans la prochaine année.

 

 

Image tirée du site http://www.churchofengland.org

 

A propos de l'auteur

Cofondateur

Jeffery Aubin est diplômé en Études anciennes et a obtenu un doctorat en sciences des religions à l’Université Laval. Il est chercheur postdoctoral à l’Université d’Ottawa au Département d’études anciennes et de sciences des religions. Il travaille sur les Pères de l’Église, les textes apocryphes chrétiens et les hérésies. Il s’intéresse aux rapports entre les récits cosmologiques et l’éthique, aux rapports entre les religions et la société et, enfin, à la philosophie de la religion. Passionné par ces questions, il aime également analyser les questions actuelles portant sur ces thèmes.

Nombre d'entrées : 33

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page