La police de New York engage des informateurs musulmans Reviewed by Monsdeorum on . La police de New York a engagé des immigrants comme informateurs les années suivantes les attentats du 11 septembre 2001. La plupart d’entre-deux sont musulmans La police de New York a engagé des immigrants comme informateurs les années suivantes les attentats du 11 septembre 2001. La plupart d’entre-deux sont musulmans Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » La police de New York engage des informateurs musulmans

La police de New York engage des informateurs musulmans

La police de New York a engagé des immigrants comme informateurs les années suivantes les attentats du 11 septembre 2001. La plupart d’entre-deux sont musulmans. Leur histoire est souvent la même : ils attendaient dans une cellule dans une station de police lorsqu’ils furent interrogés non pas sur leurs petits crimes commis, mais sur leur habitude de prières et sur la mosquée fréquentée. L’objectif : les recruter comme informateurs pour travailler dans des cafés fréquentés par des musulmans et écouter ce qu’il s’y dit dans le but de comprendre le milieu terroriste. En 2014, plus de 220 interviews ont été faits. Toutefois, la pratique n’est pas nouvelle, puisque c’est la même technique qui est utilisée pour surveiller le crime organisé. La surveillance des musulmans de la ville de New York a déjà fait l’objet de vives critiques, notamment en 2013 pour des raisons de violation des droits civiques.

 

À lire sur The New York Times et Le Monde

Manifestation contre la surveillance des communautés musulmanes devant le siège de la police de New York, le 28 août 2013. | Photo : Seth Wenig (AP)

Manifestation contre la surveillance des communautés musulmanes devant le siège de la police de New York, le 28 août 2013. | Photo : Seth Wenig (AP)

.

 

 

 

A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 385

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page