« Je suis Charlie » Reviewed by Hugues St-Pierre on . La tuerie au Charlie Hebdo en France n'est plus un secret pour personne. Le fait que les auteurs de ce crime aient crié « Allah Akbar » et « nous avons vengé le La tuerie au Charlie Hebdo en France n'est plus un secret pour personne. Le fait que les auteurs de ce crime aient crié « Allah Akbar » et « nous avons vengé le Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Blogues » « Je suis Charlie »

« Je suis Charlie »

La tuerie au Charlie Hebdo en France n’est plus un secret pour personne. Le fait que les auteurs de ce crime aient crié « Allah Akbar » et « nous avons vengé le Prophète! » et qu’ils aient réclamé d’être membres de l’organisation terroriste Al-Qaïda a mené à des réactions émotives de toutes sortes.

De nombreux médias et autres organisations de partout dans le monde ont signifié leur soutien moral à Charlie Hebdo et aux proches des défunts. D’autres ont mentionné qu’il s’agissait là d’un acte [de guerre?] contre la liberté d’expression, et ce, même si certains de ces médias sont parfois eux-mêmes des pros dans l’art de museler l’expression de ses journalistes.

Des citoyens et citoyennes d’ici et ailleurs ont aussi affiché publiquement sur les réseaux sociaux leur soutien à Charlie. Un bel exemple de ritualisation de ce soutien est l’adoption de l’image « Je suis Charlie » comme photo de profil Facebook et des hashtags #jesuischarlie et #CharlieHebdo sur Twitter. Une belle façon de diffuser l’idée selon laquelle la liberté d’expression ne mourra certainement pas avec les victimes du drame.

Autre rituel touchant, la création de caricatures critiquant l’événement et soutenant la cause de la liberté. Voyez plus bas le puissant dessin de Lucille Clerc, rediffusé par Bansky… Certains de ces dessins d’éminents (ou pas) caricaturistes sont lourds de sens et mérite de circuler pour montrer aux détracteurs de Charlie, que ce n’est certainement pas la violence et le meurtre qui vont mener à la cessation de publications satiriques, voire trash, qui visent [surtout] les extrémistes, qu’ils soient religieux ou non. Cependant, le fait que les tireurs ont crié « Allah Akbar » a sans surprise attiré les foudres contre la mauvaise cible, l’islam.

Bansky sur Instagram

Une fois de plus, des gens entendent des mots reliés au lexique musulman et les voilà en train d’accuser tous les musulmans de la terre. Des « Les religions n’ont pas à imposer leurs visions rétrogrades » et des « Bien fait », on peut en lire plus d’un et ça me désole.

Une fois de plus, je sens donc l’urgence d’affirmer qu’il faut cesser d’accuser l’Autre pour les crimes d’autrui. Comme je disais dernièrement, la religion a le dos large! Et pour moi, c’est un problème. Ce n’est pas la religion qui cause le trouble, mais les gens qui l’instrumentalisent. Les maux dans le monde sont principalement créés par des êtres humains et non par des chiens, des chats et encore moins des lézards (clin d’œil aux théories conspirationnistes des reptiliens…). Si une personne affirme commettre un crime au nom d’un auteur de fiction, est-ce qu’on va cracher sur tous les amateurs de cet auteur? Je ne pense pas, non! Il faut faire pareil pour l’islam, le christianisme, le bouddhisme, nommez-les, et remettre les choses en perspective comme il se doit.

Un rassemblement de soutien de citoyens à Nice, en France | Photo :  Valery Hache (AFP)

Un rassemblement de soutien de citoyens à Nice, en France | Photo : Valery Hache (AFP)

J’ai souligné plus haut les réactions de médias, de citoyens et de caricaturistes, mais il faut aussi souligner que des musulmans et musulmanes ont aussi signifié leur désarroi devant la situation, mais aussi leur soutien à Charlie Hebdo. Certes, un musulman peut critiquer haut et fort la publication d’images de Mahomet, mais il peut aussi condamner la violence contre les auteurs de ces images. D’ailleurs, je vous invite à lire sur le HuffPost la lettre de Asif Aris, avocat au Barreau de Paris, qui explique bien la position de musulmans.

Autrement dit, il serait peut-être temps que les gens arrêtent de croire que les musulmans veulent à tout prix imposer leur vision de la vie et de la politique parce qu’il existe des hurluberlus qui font de la merde au nom de Dieu. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain et prendre conscience que la majorité sont des gens comme vous et moi qui ont à cœur le bien-être de ses voisins et qui ont horreur de la coercition et de la violence…

Pour terminer, je vous laisse avec cette bande-annonce du documentaire CARICATURISTES, Fantassins de la démocratie pour souligner que le travail de caricaturiste va au-delà de l’humour et de la mise en ridicule :

A propos de l'auteur

Cofondateur

Hugues St-Pierre est diplômé en philosophie ainsi qu’en sciences des religions, programme dans lequel il poursuit aujourd'hui à la maîtrise. Ses intérêts sont principalement orientés vers les analyses discursives, la sexualité et les phénomènes religieux contemporains. Un faible penchant pour la philosophie et l'anthropologie des religions se fait aussi sentir. En tant qu'homme d'idée, Hugues St-Pierre est toujours sur la route de l'univers des possibles à la recherche de projets ambitieux. Il est, entre autres, l'instigateur et l'un des quatre cofondateurs du site Internet de LMD.

Nombre d'entrées : 31

Commentaires (2)

  • breizh

    la religion est ce que les textes religieux disent
    or ne t’en déplaise les textes religieux , torah , bible (ancien testament) , coran méprisent ceux qui ne suivent pas leur chemin
    ils proposent de les tuer , voir le deutéronome , voir certains versets du coran

    tant que ces textes RELIGIEUX , auront une morale aussi STUPIDE , des humains s’ acharneront sur d’ autres humains
    pour les humilier (homosexuels) ,
    pour les rejeter , (hérétiques) ,
    pour les condamner à mort (apostats)

    si c’est cela la «  »morale » » religieuse ,
    ce n’est pas étonnant que croisades , djihads , et retour à la terre promise
    tuent et massacrent des humains

    la une de Charlie hebdo …responsable mais pas coupable est réaliste
    le coupable court toujours
    tout comme le politiques lors de l’ épisode du sang contaminé

    humainement humain

    Georges

    Répondre
    • Monsdeorum

      Les livres saints sont en grande partie à la source des religions, mais la religion est avant tout une affaire d’être humain. Ce sont les humains qui lisent et interprètent les textes. Non l’inverse. Ce sont des actes d’humains et non des actes livresques. Merci de nous lire!

      Répondre

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page