Élection du grand rabbin de France : « On attend un géant » Reviewed by Monsdeorum on . Alors que le Consistoire s’apprête à élire le futur grand rabbin de France ce dimanche 22 juin, Moïse Cohen, président d'Honneur du Consistoire de Paris, revien Alors que le Consistoire s’apprête à élire le futur grand rabbin de France ce dimanche 22 juin, Moïse Cohen, président d'Honneur du Consistoire de Paris, revien Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Élection du grand rabbin de France : « On attend un géant »

Élection du grand rabbin de France : « On attend un géant »

Alors que le Consistoire s’apprête à élire le futur grand rabbin de France ce dimanche 22 juin, Moïse Cohen, président d’Honneur du Consistoire de Paris, revient sans langue de bois sur les défis que représente cette élection pour le judaïsme français. Pour Moïse Cohen, l’élection de prochain grand rabbin de France, la plus éminente fonction au sein des institutions du judaïsme français, montre bien que les choses doivent changer en France et dans la communauté juive française. Il est vrai que le judaïsme français s’est beaucoup transformé depuis les dernières décennies. On retrouve les ultraorthodoxes, les orthodoxes, les loubavitch, les libéraux, les massortis, les indépendants, autant de courants et de sensibilités très actives alors que le Consistoire se positionne presque exclusivement au niveau de la stricte obédience orthodoxe. Pour Moïse Cohen, le prochain grand rabbin devrait surtout faire montre d’une très large ouverture d’esprit pour être dans le sens du temps présent et ouvert aux problèmes actuels avec une envergure intellectuelle pour que le judaïsme soit présent dans le débat public.

À lire sur La Vie.


A propos de l'auteur

Maître de la montagne

Du haut de sa montagne, Monsdeorum distribue humblement les créations inédites de ses collaborateurs

Nombre d'entrées : 391

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page